Combat de robots au lycée Georges-Leygues

Le futur…

Le futur, que ne serait-il pas sans nos chers robots ? Si d’aventure vous vous baladiez dans un de ces films d’anticipation, vous comprendriez vite cet avenir proche qui nous attend. Mais avant de conjecturer sur le possible remplacement de l’homme par la machine, revenons un peu dans nos contrées lot-et-garonnaises. Tout se joue au lycée Georges-Leygues, théâtre d’un insoutenable combat de robots, mais rassurez-vous, nous sommes loin de ces gladiateurs mécaniques que l’on s’empresse de voir se déchiqueter dans les salles japonaises ou américaines. Il n’empêche que, sous l’impulsion de Fabrice Sablier et de Frédéric Boudie, tous deux enseignants, les jeunes élèves des sessions informatique création numérique (ICN) et science ingénieur création innovation technologique (SICIT) n’auraient jamais pu tutoyer le phénomène robotique. Fabrice, qui travaillait jadis dans un établissement à Mont-de-Marsan, avait lancé un concours entre lycées et université avec comme seul objet le robot «Thymio».

Fort de son succès et ayant atterri dans la bastide, il a eu l’idée d’intégrer quelques groupes locaux dans cette aventure. Vendredi dernier, eut donc lieu les qualifications au lycée Georges-Leygues. Au départ, 75 élèves de 3 classes ; à l’arrivée, seuls 21 élèves répartis en 7 équipes pourront se confronter aux meilleurs Landais. Le but pour eux était de faire faire à leur petit robot un parcours préétabli par les professeurs. Après de longues et minutieuses minutes de préparation, de codages et de combines diverses, les robots purent s’exprimer librement pour rejoindre la sortie dans le labyrinthe infernal. Malheureusement, pour certains, l’intelligence artificielle en était encore à ses balbutiements. Des points étaient extraits à chaque contact des parois ou bien encore lorsque l’un des juges devait remettre le robot dans le bon sens. A chaque échec, les algorithmes devaient être réinitialisés afin de trouver une solution adéquate.

Et les qualifiés sont…

Après plusieurs semaines de préparation, les qualifiés vont pouvoir s’envoler le 15 mars pour Mont-de-Marsan. Les 7 équipes qualifiées sont : Yassine Benzahra, Louis Garnier, Bruce Duca ; Léo Laborde, Sébastien Renzema, Mathis Chiaradia ; Enzo Raphanel, Thomas Léger, Maxence Brunet ; Marguerite Dubas, Jacques Crofts, Estéban Boutolleau ; Iris Fontes, Alex Magne, Amine Daamouch ; Lilou Fournié, Adam Martinez, Guillaume Mareschal ; Philippe Garnier, Dylan Marazanoff, Jules Zucchelli.

La retransmission du concours se fera en direct grâce au lien suivant disponible le jour J : http ://easybot.iutmdm.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *