Les italianistes rencontrent Flavio Biondi, animateur des Winx

Le mardi 23 mars à 15h, nous avons eu la chance d’interviewer Flavio Biondi, un des animateurs du dessin animé italien Winx Club, sur lequel nous avons travaillé en classe de Terminale LV3 italien.

Vous êtes passionné d’animation et/ou des Winx ? Nous avons transcrit et traduit l’interview pour vous. Bonne lecture !

 

Come è nata la sua passione per l’animazione ?

È iniziata praticamente all’età vostra, esattamente a scuola. Ho cominciato a fare dei disegnini sulle pagine dei libri, ho creato delle piccole animazioni e piano piano mi sono avvicinato al mondo dell’animazione.

Comment est née votre passion pour l’animation ?

Elle a commencé environ quand j’avais votre âge, à l’école précisément. J’ai commencé à faire des dessins sur les pages des livres, j’ai créé des petites animations et petit à petit je me suis rapproché du monde de l’animation.

 

È stato supportato nel suo progetto professionale? Per esempio amici, genitori, professori?

Sono molto fortunato, a scuola ho avuto un professore di educazione artistica che mi ha spinto molto a continuare a disegnare, a interesaremi dell’animazione e dei disegni in generale. Anche, i miei genitori mi sono stati molto di aiuto quando ho detto a loro che volevo cercare di intraprendere questa carriera. Devo dire grazie soprattutto ai miei professori e alla mia famiglia.

Avez-vous été encouragé dans votre projet professionel ? Par exemple par vos amis, vos parents, vos professeurs ?

Je suis très chanceux, à l’école j’ai eu un professeur d’art plastique qui m’a beaucoup encouragé à continuer à dessiner, à m’intéresser à l’animation et au dessin en général. De plus, mes parents m’ont beaucoup aidé quand je leurs ai dit que je voulais entreprendre cette carrière. Je dois remercier avant tout mes professeurs et ma famille.

 

Perché è venuto in Francia?

Perché purtroppo in Italia non ci sono molti studi di animazione a parte la Rainbow e qualche altro studio nel nord dell’Italia. E i miei colleghi che hanno lavorato con me in Rainbow hanno lasciato il lavoro in Italia, sono venuti in Francia e così ho fatto anche io.

Pourquoi êtes-vous venu en France ?

Parce que malheureusement en Italie, il n’y a pas beaucoup de studios d’animation à part Rainbow et quelques autres studios dans le nord de l’Italie. Et mes collègues qui ont travaillé avec moi à Rainbow ont lâché leur travail en Italie, sont venus en France et je les ai suivis.

 

Quale paese preferisce per lavorare o per vivere? Perché?

Per lavorare in italia purtroppo non è facilissimo trovare lavoro nell’animazione, quindi per lavorare preferisco la Francia. Per vivere, sono combattuto… nel senso che per vivere tutti giorni preferisco la Francia. Adoro la città da cui vengo, Roma, mi piace tantissimo la città come turista! Però per abitarla è difficilissimo, i mezzi di trasporto non funzionano bene. Preferisco passare le vacanze in Italia piuttosto che vivere in Italia!

 

Quel pays préférez-vous pour travailler ou pour vivre ? Pourquoi ?

Il n’est malheureusement pas facile de trouver du travail dans l’animation en Italie, je préfère donc la France pour travailler. Pour vivre, je suis partagé… dans le sens où pour vivre tous les jours je préfère la France. J’aime la ville de Rome d’où je viens, j’aime beaucoup la ville… en tant que touriste ! Car il est très difficile d’y vivre, les moyens de transports ne fonctionnent pas bien. Je préfère passer mes vacances en Italie plutôt que de vivre en Italie !

Voici pour finir le témoignage de Lucie :

Je lui ai tout d’abord demandé quel était son personnage préféré. Il nous a dit qu’il préférait Bloom et Musa, peut-être parce que ce sont les personnages sur lesquels il a le plus travaillé, même s’il a une petite préférence pour Musa.

Je lui ai ensuite demandé quel effet ça faisait de savoir que son travail avait bercé l’enfance de millier d’enfants dans le monde entier, ce à quoi il a répondu que c’est vraiment magnifique car même s’il savait déjà que le dessin animé était connu à l’étranger, il ne pensait pas qu’il l’était autant. Avec le temps il est devenu encore plus connu, et ça lui fait encore plus plaisir car il ne s’y attendait pas du tout.

Pour finir l’interview en italien, je lui ai demandé de nous faire un petit dessin de son choix. Nous avons donc pu voir un petit dessin de Musa.

Lucie, Romane, Emma, Lou, Méroua, Pauline et Valentine TG3

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 + 19 =