Voyage des lauréats du Concours de la Résistance et de la Déportation en Normandie

A l’occasion du 75e anniversaire du débarquement allié, les élèves lauréats du concours de la résistance et de la déportation du Lot et Garonne ont effectué du 30 mai au 2 juin un voyage de mémoire sur les lieux du débarquement de Normandie du 6 juin 1944.

Nous avons pu découvrir les belles plages normandes sous le soleil, mais surtout les lieux importants de la bataille de Normandie.

Nous avons d’abord visité le mémorial de Pegasus Bridge, où se trouve le pont pris par les forces aéroportées britanniques dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, à l’aide de planeurs et qui représentait un espace clé sur le canal de l’Orne permettant ainsi aux alliés de poursuivre leur avance vers l’Ouest. Le guide passionnant nous a permis à la fois de percevoir le contexte historique de la bataille, mais aussi l’importance de celle-ci pour les vétérans et leurs familles. Les nombreuses armes, matériels et objets de l’époque permettant de découvrir l’équipement et la vie des soldats.

Nous avons ensuite visité le mémorial de Caen et ses nombreuses collections à la fois variées et intéressantes. Nous fumes d’abord saisis par la citation au fronton du monument du poète Denis Beckert: « La douleur m’a brissée, la fraternité m’a relevée, de ma blessure a jailli un fleuve de liberté ».  Après cela nous découvrîmes, les salles consacrées à l’Entre deux Guerres, puis à la Seconde Guerre Mondiale, puis celles portant sur la Guerre Froide. Nous avons aussi découvert le bunker où se situait le commandement militaire allemand de Caen durant la guerre et le parc derrière le mémorial. Les nombreuses vidéos, affiches et objets présentés donnant une multitude d’informations sur ces différentes périodes.

Le séjour s’est poursuivi avec la visite du musée du débarquement et du port artificiel d’Arromanches, des maquettes nous montrant la prouesse technologique que constituait ce port à l’époque ainsi que son importance stratégique dans le débarquement du matériel et donc dans la libération de la France. Ensuite le cinéma 360° d’Arromanches nous plongea dans un univers son et lumière où grâce à 9 écrans le film captive et entoure le spectateurs.

L’après midi commença par la découverte de la batterie de Longues-sur-Mer surplombant la côte normande et que les alliés s’efforcèrent de détruire pour sécuriser le débarquement. A quelques kilomètres plus à l’est la Pointe du Hoc et ses falaises nous permit de réaliser l’exploit accompli par les soldats américains pour neutraliser les défenses du mur de l’Atlantique.

La suite fut plus solennelle avec la visite du cimetière américain de Colleville-sur-Mer situé sur les hauteurs d’Omaha Beach et du cimetière allemand de la Cambe, les croix blanches et les plaques germaniques à perte de vue nous permettant de constater l’horreur des combats et l’importance des pertes de la bataille de Normandie.

Tout au long de notre séjour nous avons pu nous rendre compte de l’intérêt que suscitent ces lieux d’histoire et de mémoire pour les familles des vétérans, les passionnés et les citoyens de tous les pays. Je tiens à remercier en particulier le personnel du centre des Tamaris à Asnelles pour son accueil, Mme Moreno et l’Anacr qui ont organisé ce voyage et les élèves pour leur attitude irréprochable.

Laurent Escodemaison

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *