Histoire de la théorie de la dérive des continents

Wegener propose à partir de différents arguments sa théorie de la mobilité continentale en 1912.

– arguments géographiques : complémentarité des côtes, emboitement
– arguments paléontologiques : comparaison de la faune et de la flore
– arguments pétrographiques : traces de glaciation
– arguments structuraux : chaînes de montagnes ( Appalaches, Scandinavie, Afrique du nord)

Ces observations conduisent Alfred Wegener à proposer l’hypothèse selon laquelle un supercontinent, la Pangée, se serait fragmentée entraînant une dérive des continents issus de cette fragmentation. Dans ce modèle les continents sont portés par une couche de nature différente (plus dense) qui constitue aussi les fonds océaniques et sur laquelle ils dérivent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit + douze =